Tremplin Homme et Patrimoine
Accueil du site > Brancion > Jardin potager

  • Depuis 2007, TREMPLIN Homme et Patrimoine réalise sa mission avec le concours de public en insertion : détenus du centre pénitentiaire de Varennes-le-grand, en fin de peine et bénéficiant d’une mesure de placement extérieur pour les travaux d’entretien et de restauration ; femmes bénéficiaires du RSA en difficulté d’insertion sociale et professionnelle pour la gestion de la sandwicherie « Les granges Mathieu ». C’est en moyenne plus de trente personnes accueillies chaque année sur le site qui sont confrontées à de graves problématiques sociales parmi lesquelles des problèmes de santé, d’hygiène alimentaire, de « mal bouffe », pour eux, mais aussi pour l’ensemble de leur famille.

    A delà des bâtiments que TREMPLIN Homme et Patrimoine a pour mission de restaurer et de réhabiliter, ce sont également plusieurs parcelles de terrain qu’il faut entretenir et réutiliser. Près de l’église une parcelle est réutilisée pour servir de pépinière des plantes qui servent à agrémenter tous les parterres du site et accueillir un petit jardin de plantes médicinales. Plusieurs autres parcelles sont en attente d’être « exploitées » et l’une d’elle, située sous les derniers contrefort du château, qui se présente sous la forme d’une clairière de 1 600 m2 a été retenue pour servir de jardin potager.

    Les premiers travaux d’aménagement doivent débuter au printemps 2012 de manière à pouvoir conduire la première saison culturale pour une première récolte à l’été 2012. Pour s’inscrire dans une logique de développement durable des aménagements sont nécessaires en amont pour une gestion rigoureuse des cultures : aménager des récupérateurs d’eau, prévoir une zone de compostage, prévoir des châssis pour semis et une serre pour favoriser la croissance des variétés cultivées. L’engraissement des sols se fera uniquement avec l’apport de nutriments d’origine naturelle (compost) et toutes les techniques susceptibles d’économiser l’eau seront employées (ex : paillage). Les essences choisies seront des essences locales et/ou adaptées aux conditions climatiques des lieux. La première année il ne s’agira pas d’être exhaustif mais de se limiter à une vingtaine d’essence semées ou plantées sur un espace au plan fonctionnel pour travailler dans de bonne conditions. Les essences choisies : Ail, Carottes, Choux, Choux-fleurs, concombres, cornichons, courgettes, Echalotes, Haricots, navets, oignons, persil, poireaux, pommes de terre, potirons, Radis, tomates, salades.

    Objectifs de l’action :

    Créer un jardin potager sur la parcelle A377 dont TREMPLIN Homme et Patrimoine est le propriétaire permettra d’atteindre plusieurs objectifs :

    - Objectifs liés à la valorisation du site : * Sauver de la friche une parcelle de terrain qui traditionnellement devait être cultivée par les habitants du village depuis le Moyen-Age pour subvenir à leurs besoins alimentaires. * Apporter un outil supplémentaire à l’offre d’activités pédagogique en direction des scolaires proposée par l’association la Mémoire Médiévale, gestionnaire du château.

    - Objectifs pédagogiques en direction des publics en insertion : * Sensibiliser et éduquer au respect de l’environnement et au développement durable. * Apporter des connaissances et des compétences aux participants. * Sensibiliser à l’intérêt d’une alimentation saine et variée. * Eduquer au goût. * Sensibiliser à une bonne hygiène alimentaire (et une bonne hygiène de vie) et à une prise en compte des problèmes de santé. * Favoriser une meilleure consommation alimentaire (en prenant appui sur la cuisine de collectivité qui vient d’être aménagée à l’Espace Revermont, il sera possible de cuisiner des recettes simples et variées à partir des légumes frais cultivés et récoltés sur place).

    - Objectifs de socialisation : *La création du jardin potager, comme les autres actions de TREMPLIN Homme et Patrimoine s’inscrit dans une démarche de projet à laquelle tous les participants sont associés (de la définition des objectifs à la réalisation du plan d’action et à la planification des tâches). Cette approche favorise une appropriation du projet d’autant plus que les participants et leur famille en seront les premier bénéficiaires pendant la durée de la participation, et qu’ils devront transmettre les lieux au fur et à mesure de l’arrivée de nouveaux participants pour assurer la pérennité du projet et la transmission d’un travail collectif.

Logos de partenaires